Solutions de réduction d’impôts 2018

Défiscaliser dans le neuf

Il existe de nombreuses solutions d’investissement dans l’immobilier neuf. Plusieurs dispositifs sont éligibles à une solution de réduction d’impôts grâce à la défiscalisation immobilière (loi Pinel remplaçant la loi Duflot, loi censi Bouvard, lmnp ou encore loi malraux). C’est pourquoi la déclaration de vos impôts en 2018 doit se faire attention et précision pour profiter d’une réduction d’impôt maximale, selon le dispositif de défiscalisation immobilière choisi.

Opter pour l’emprunt immobilier

Contracter un prêt immobilier permet de capitaliser sur des taux d’intérêt bas, et l’effet de levier du crédit. Les intérêts d'emprunt permettent de bénéficier d’un avantage fiscal, selon la situation personnelle du contribuable. Les crédits permettant à un crédit d’impôt avec intérêts déductibles sont possibles dans les cas suivants :

Par contre, les intérêts d'emprunt ne permettent pas de bénéficier d’un avantage fiscal si le crédit contracté l’a été pour financer une résidence secondaire.

La loi Pinel

La défiscalisation pinel sur www.defiscalisation-france.fr/loi-pinel très prisée des investisseurs, a succédé à la loi Duflot depuis 2014. Ce dispositif de défiscalisation immobilière permet de profiter d’une réduction d’impôts plus intéressante que celle octroyée dans le cas du précédent dispositif loi Duflot.

défiscalisation et loi pinel

EN effet, l’investisseur peut réduire son impôt sur un montant équivalent à 21% du montant de l’acquisition, pour une durée de mise en location allant de six à douze ans. La réduction d’impôts applicable l’est sur le prix de revient du bien, à savoir son prix d’acquisition. A noter que la réduction d’impôts n’est pas applicable sur les frais de notaire. Pour profiter pleinement de cet avantage fiscal, le logement doit être acheté neuf ou en VEFA, loué nu pendant une période bien définie et acheté dans une zone géographique bien précise (zone A , Abis, ou B1). Il doit être acheté a usage final de résidence principale pour le locataire. De plus, le repsect des plafonds de loyers et de ressources doit être pris en compte dans le cadre de la mise en location du bien. Jusqu’à 2 investissements par an peuvent-être réalisés en loi pinel, pour autant qu’il ne dépassent pas, cumulés, le plafond de 300 000 €.

Défiscaliser dans l’ancien

La loi Pinel est applicable dans le neuf, mais aussi dans l’ancien. Cela suppose d’acquérir un bien à rénover, dans le cas où le logement ne correspond pas aux critères de salubrité minimale requise. Il est important de prévoir des travaux de rénovation sur le bien pour répondre à la législation en vigueur.

loi pinel ancien
Les avantages de défiscaliser dans l’ancien :